DE LA DIFFUSION VO À LA DIFFUSION VF

15 octobre 2013

La série britannique emblématique et culte britannique de "Doctor Who" a la chance d'être diffusé en français, mais pour être traduite, un long processus doit être effectué. Avant de commencer, nous allons planter le décor, il faut savoir qu'il y a plusieurs acteurs dans ce long processus. Je vous les introduirai au fur et à mesure.
Car en effet, c'est un véritable parcours de combattant qui commence. Rien n'est simple. Car les enjeux sont aussi bien économiques que stratégiques. Il faut prendre les bonnes décisions en gardant en tête que ce qui prime: c'est le rapport qualité-prix.

À la recherche d'un diffuseur ...
Pour commencer, la série appartient à la BBC WorldWide qui détient les droits sur la série, on l'appelle le distributeur. C'est la société qui a édité la série dans son pays d'origine via une chaîne de télévision: BBC 1. Afin qu'une série soit diffusée dans un autre pays, il faut qu'une chaîne cliente soit intéressée pour acheter la licence afin de la diffuser.
Quand une chaîne est intéressée pour diffuser la série, elle contacte le distributeur et afin de conclure un accord commercial, un contrat de diffusion. Ce contrat définira le prix des épisodes à l'unité, le délai entre la diffusion originale et la diffusion francophone, le nombre de rediffusions, le prix de la production (doublage et mastering) et etc.

La chaîne cliente devient donc le diffuseur: France 4 de la saison 1 à 11.

À la recherche de la société de doublage ...
Contrat accepté, ensemble, ils devront trouver un studio d'enregistrement qui s'occupera de la production audio et d'une société de masterisation qui s'occupera de la production vidéo, permettant une traduction complète de la série pour une diffusion française. Un appel d'offres se fait dans le plus grand secret.
Plusieurs sociétés sont contactées afin de voir qui pourra convenir selon les conditions choisies en amont. Dans le cas de la production audio de "Doctor Who", c'est la Dubbing Brothers Belgium qui est choisie. La société belge étant favorisée au vu de la qualité et du prix minime qui est demandé à la fin de la production. Le contrat établi dictera l'agenda et le prix de production.

C'est parti pour l'adaptation française ...
Quand la société de doublage est choisie, celle-ci fixe un agenda interne afin de respecter l'agenda demandé par le diffuseur. La traduction et les enregistrements se font par bloc de 3 ou 4 épisodes. Le distributeur enverra alors à la société de doublage les épisodes du bloc concernés dans un format assez spécial: une version originale et une version internationale qui contiendra seulement la même chose que la version originale excepté les voix originales.
À ce moment-là, la société fait alors appel à des adaptateurs qui devront adapter les épisodes afin que ceux-ci puissent être traduits et synchroniser sur les mouvements de bouches. Les adaptateurs feront des rectifications afin que certaines phrases puissent mieux parler dans le pays où sera diffusé la série, c'est souvent lors de ce processus que certaines infos se perdent. Ils placeront l'adaptation de l'épisode sur une bande rythmo où seront écrites à la main, les phrases orales traduites des acteurs originaux. À ce stade, le produit adapté et fini est envoyé au plateau d'enregistrement. Voici une reconstitution d'une vidéo en version internationale avec bande rythmo.
On commence les enregistrements ...
D'un autre côté, la société de doublage fait appel à un directeur de plateau qui sera chargé de diriger les comédiens qui seront invités sur le plateau pour les enregistrements. Le directeur de plateau reçoit les vidéos en version originale quelques jours avant les enregistrements afin de voir quels sont les comédiens secondaires qui pourraient coller aux mieux aux personnages. Il fera également un travail d'analyse sur les acteurs originaux, sur l'épisode afin de pouvoir être performant lors de la session d'enregistrement. En ce qui concerne les personnages principaux, tels que le Docteur ou les compagnons, le directeur de plateau passe un casting quelques semaines plus tôt afin de choisir les comédiens qui seront les plus proches et les plus performants pour tenir une saison entière. Pour se faire, le distributeur enverra à la société de doublage des extraits de la saison en cours pour passer les tests. Une fois le casting réalisé, celui-ci sera envoyé pour accord au distributeur qui choisira parmi les différents choix, la voix qui conviendra le mieux selon des critères précis.
Durant la session d'enregistrement, seront présents: un directeur de plateau, un ingénieur son et les comédiens. Quand les comédiens arrivent, le directeur de plateau accueille ceux-ci et leur explique de quoi parle l'épisode et qui sont les personnages qu'ils vont incarner. Ils visionneront une ou deux fois une séquence en version originale afin de s'imprégner du timbre et des émotions. Une fois imprégnés, ils enregistrent la séquence, puis la réécoutent en français afin de voir ce qui n'a pas été. Ils enregistrent à nouveau en tenant compte des points à améliorer. L'ingénieur son lui aura entre les mains une table de mixage. Il lancera ainsi les enregistrements, il coupera les mauvais passages, il équilibrera les voix afin d'avoir le gain idéal, puis il synchronisera les voix aux mouvements de bouches avec l'aide du directeur de plateau. Un bloc d'enregistrement de 3 ou 4 épisodes se réalise généralement dans un délai maximum de huit journées, c'est donc pour cela que tout doit être prêt avant!

C'est parti pour le mixage ...
Lorsque la saison a été enregistrée, la société de doublage envoie les enregistrements dans une de ses filiales où la série sera ensuite mixée par un mixeur professionnel qui ajoutera les effets et les ambiances. En effet, lors de la session d'enregistrement les voix n'ont eu aucun n'effet.
C'est donc au mixeur à effectuer le mixage qui rendra l'épisode beaucoup plus agréable à écouter. Lorsque le mixeur a terminé, il synchronise la version internationale et la version voix française ensemble. La société de doublage envoie ensuite le produit fini au diffuseur.

Direction la masterisation ...
Le diffuseur reçoit le produit fini: l'audio en version française. Le diffuseur recevra les épisodes soit par bloc ou la saison entière, selon les critères établis dans le contrat. Possédant les audios des épisodes, le diffuseur choisira un titre pour chaque épisode qui devra être accepté et validé par le distributeur.
Quand tout est prêt, le diffuseur fait appel à une société de masterisation. Celle-ci aura la tâche de retranscrire sur une vidéo les titres d'épisodes, le générique, les annotations ainsi que les sous-titres lorsqu'il a des chants ou un message laissé en version originale. Au préalable, la société de masterisation aura reçu de la part du distributeur une vidéo nettoyée et vierge de tous écrits. Quand tout est prêt, la société de masterisation envoie le produit fini au diffuseur.

On peut enfin diffuser la nouvelle saison ...
Une fois le produit reçu, le diffuseur se charge alors de faire une conversion afin de compresser les épisodes afin que la série puisse arriver sur nos télévisions sans coupures.
En effet, le poids des fichiers étant extrêmement lourd. Il serait impensable de le diffuser tel quel. Un spécialiste se penchera alors sur le produit en utilisant un logiciel de compression vidéo qui permettra de compresser l'image à 2500 Mo par seconde maximum et l'audio à un format de +- 128 Ko par seconde.

Le produit prêt, il est stocké sur un disque dur qui sera sauvegardé dans les serveurs et sera prête à être lancée à l'horaire qui aura été choisi par la direction des programmes.

En route pour d'autres horizons ...
Quand tout est prêt, le diffuseur envoie au distributeur une copie originale de la série traduite et prête et évidemment non compressée. Ainsi lorsque le distributeur recevra des demandes d'une autre chaîne pour une rediffusion, le distributeur aura une version prête pour la diffusion francophone.
Pour les intéressés qui voudraient diffuser la série sur sa chaîne personnel, ceux-ci prendront donc contact avec le distributeur: la BBC. Ils feront un contrat avec celle-ci et quand ceux-ci se seront mis d'accord. Les épisodes seront envoyés non-compressé. L'aventure à partir de la diffusion se répètera alors.

Quelques détails techniques intéressants ...
Sur les serveurs du distributeur, un épisode non-compressé de plus ou moins 45 minutes pèsent en général au total environ 150 GO. Le produit doit être au meilleur de sa forme et donc, n'est pas compressé, ni censuré, il est dans sa qualité la plus haute qui puisse exister.
Le serveur contient le flux vidéo qui se compose d'une succession d'images au format non-compressé JPEG 2000. Tandis que les audios comme la version française et originale compressée se trouvent dans le format PCM non compressé. Au format Stéréo pour la version française et au format 5.1 pour la version originale. Ensuite, sont inclus, les différentes pistes de sous-titrages effectuées par les diverses sociétés : Dubbing Brothers, France Télévision, Netflix, etc.

Les différences entre la version nationale et la version internationale ...
Oui, le support version original peut être différent de la version diffusée internationalement.

Même si dans 99 % des cas, le produit diffusé lors de la diffusion britannique sera le même lors de la diffusion internationale. Cependant, des exceptions économiques, juridiques ou autres peuvent entrer en ligne de compte.

Je m'explique:
-> L'épisode "Le dernier Seigneur du Temps" durant sa diffusion britannique dure 54 minutes, tandis que la version internationale vendue dans le monde entier dure 46 minutes. Des censures ont été réalisée par le distributeur lui-même afin de pouvoir coller dans un format saisonnier habituel (13 x 45 minutes). Afin de ne pas répéter cette erreur, la chaîne devra à l'avenir faire un contrat spécial lorsqu'un épisode durera un peu plus longtemps que d'habitude.

-> Toute la saison 6 a eu droit une version internationale totalement différente, de la diffusion britannique. En effet, une séquence avant-générique a été ajoutée avant le générique de début habituel qui montre Amy parler en voix-off décrivant qui est le Docteur, ce qu'il est et ce qu'il fait. Ce choix était stratégique et avait pour but d'introduire la série à ceux qui ne la connaissait pas. Ils ont cependant décidé de ne pas réitéré ce choix aux saisons suivantes.

-> La version internationale des épisodes "Les anges prennnent Manhattan"et "La dame de glace" n'ont pas la bande-annonce à la fin comme c'était le cas lors de leurs diffusions. Le choix s'explique par le fait que cet épisode se trouve être au milieu d'une pause hivernale. Le distributeur a donc placé cet épisode comme faisant partie d'une fin de saison, il n'a donc pas eu droit à sa bande-annonce.

-> La version diffusée en France de l'épisode "Robot des Bois" a exceptionnellement subi une censure. La chaîne France 4, a décidé d'inclure un écran noir et permettant grâce à celui-ci de couper des scènes qu'il jugeait trop longue. Cependant, la version internationale, elle, est entière et une version française complète de cet épisode existait jusqu'il y a peu sur Netflix. L'épisode a été raboté de 15 secondes au total.
Depuis, plus aucun épisode n'a subi de lifting, ni de différence comparé aux diffusions britanniques.

...................................................................................................................................................................

Remerciement spécial à la société de doublage: Dubbing Brothers Belgium.
Remerciement spécial au directeur de plateau: David Macaluso.
Remerciement spécial à France Télévision pour les informations supplémentaires.
Ainsi que d'autres sources anonymes en lien de près ou de loin à la série.
Rappelons que sans eux, la conception de l'article n'aurait pu se faire.

...................................................................................................................................................................

Page écrite par: Maxim Rixhon
Mise en page par: Maxim Rixhon